Synthèse personnelle de Lisa

Galfré Lisa, 1ère S2, Lycée Saint Exupéry 2009/2010

Groupe : Daumas Marine, Lautié David.

Thème : Avancées scientifiques et réalisations techniques

 

       Les  travaux personnels encadrés ont commencé au mois d’octobre. Ils nous ont été présentés par nos deux professeurs : Mlle Razafimahefa et Mr Gueyffier. Le premier problème rencontré a été la constitution des groupes. Marine et moi avions déjà décidé de travailler ensemble, mais les professeurs qui nous encadraient avaient dit que ce travail serait plus facile à réaliserpar groupe de trois. Nous nous sommes donc associés avec David qui était seul. Avec du recul, il est vrai que réaliser un TPE à deux aurait été une trop grande charge de travail.

       Puis, vint le problème du choix du sujet…

       Marine, David et moi, malgré le fait que nous venions juste de nous connaitre, avions de nombreuses idées de sujets qui nous intéressaient tous les trois. Environ quatre semaines ont été consacrées à la recherche du sujet sur lequel nous allions travailler. Nous avions choisi tout d’abord de travailler sur l’environnement, les différents moyens de voir le corps en transparence, puis sur les satellites pour correspondre aux deux matières de départ imposées : les mathématiques et la physique/chimie. Mais ces trois sujets étaient un peu trop « communs ». Mr Gueyffier nous a alors aidés à déterminer un autre sujet : la modélisation d’une maladie. Nous voulions modéliser la grippe H1N1 qui était encore d’actualité. Nous sommes restés sur ce sujet deux semaines puis nous avons abandonné. Le niveau était trop élevé, il y avait de trop nombreux facteurs dont dépendait la maladie (les lieux, les relations entre les personnes…), et je pense que cela nous aurait ennuyé au bout d’un certain temps. Alors un jour, regardant mon émission de télévision préférée et étant soucieuse pour notre TPE,  m’est venu l’idée du luminol, c’est ce qui fait que l’on voit les taches de sang  fluorescentes dans une pièce plongée dans le noir. J’ai alors proposé ce sujet à mes deux coéquipiers qui ont été intéressés. Nous avons alors dégagé une problématique après des recherches sur celui-ci: « Peut-on tromper le luminol ? ». Mais cette problématique était un peu trop centrée ; nous l’avons alors élargie au thème de la police scientifique. Après de nombreuses lectures sur cette dernière, nous avons décidé de choisir la problématique suivante : «  Comment la police scientifique réussit-elle à retrouver un suspect grâce à une scène de crime ? ».  Nous nous sommes donc axés sur un sujet physique/chimie et SVT.  David, Marine et moi avons rencontré des difficultés à trouver un sujet et une problématique réalisable, originale et qui ne correspondait pas à un exposé.

       Après avoir trouvé la problématique ont commencé de sérieuses recherches. Mais il fallait tout d’abord déterminer un plan qui tienne la route et qui fasse preuve de questionnements scientifiques. Nous avons donc décidé de créer trois grandes parties retraçant chacune  le déroulement et le fonctionnement d’une étape de recherche sur la scène du crime. Déterminer qui allait travailler sur quelle partie s’est très vite réglé, Marine était intéressée par l’ADN, David par les empreintes et moi par la partie sur la recherche d’une trace de sang car j’avais trouvé l’idée du luminol. Nous travaillions donc chacun de notre côté mais nous nous réunissions dans le cadre des deux heures de TPE le lundi pour faire le point sur nos recherches personnelles.

       Pour nos recherches, nous avons utilisé plusieurs types de documents : des livres et des sites internet que les documentalistes nous ont aidés à trouver. Nous avons aussi effectué des recherches avec BCDI qui nous a menés à différents documents. Pour ma partie, la collecte d’informations n’a pas été très compliquée. Un livre : «  La police scientifique » d’Arnaud Levy  m’a beaucoup aidé et m’a permis de répondre en partie à la problématique. Mais j’ai quand même eu un peu de mal à trouver des informations sur la partie  «  S’agit-il de sang ? » car il n’y avait rien dans les livres et les sites étaient en anglais ! J’ai finalement trouvé un site internet qui répondait à ma question. Je pense que si je n’avais pas eu accès à internet je n’aurais pas eu la réponse à ma question. Internet est très utile, pas indispensable mais très pratique !

       Pour réunir toutes nos informations, nous avons opté pour la création d’un site internet. C’est David qui en eu l’idée. Au départ, Marine et moi avions un peu peur de la réaction des correcteurs. Mais rendre un dossier n’était pas très original. Nous avons donc crée un site internet ! Je pense que ce choix a été une bonne idée car il est vrai qu’internet est un outil pratique et utilisé pas tous. David, connaissant mieux que nous le langage HTML, nous a donc guidés dans la conception du site. Cela ne s’est pas avéré très compliqué au final… Et plus intéressent que de réaliser un dossier sur papier.

       Le travail que nous avons effectuétout au long de ce TPE m’a beaucoup appris: comment s’organiser dans un groupe, comment s’organiser dans le temps,  comment effectuer des recherches pertinentes, comment les analyser, sélectionner les bonnes informations, et même comment créer un site internet ! J’ai beaucoup aimé travailler sur ce TPE car c’est nous qui choisissons notre sujet, c’est ce qui le rend intéressant. De plus, nous pouvions faire des expériences ! La partie sur laquelle j’ai travaillé m’a énormément appris et de nombreux points mon surpris : savoir que l’on peut créer un sérum anti-humain ! Ou encore le fait que l’on puisse déterminer le type de l’arme utilisée par l’agresseur grâce à une simple tache de sang !

       Pour finir voilà une bibliographie personnelle :

       Ouvrages :

-          Lévy, Arnaud. La police scientifique. Hachette pratique, 2008. 288p. Collection Loisirs / Sports/ Passions.

-          Livre Sciences de la Vie et de la Terre 1ère S. Nathan, 2001. 359p. Collection Périlleux. ISBN 209-172324-X

-          Livre Physique/Chimie 1ère S. Hachette éducation, 2001.320p. Collection Durupthy. ISBN 2.01.13.5240.1

Documents électroniques :

-          Didier Pol. Biologie amusante, la police scientifique [en ligne]. Mis à jour en mars 2001. Consulté le 20 novembre 2009. Disponible sur http://www.didier-pol.net/1poli-sc.htm

-          Site adapté de Prévost Lionel, Éléments de criminalistique appliquée [en ligne]. Modulo, Mont-Royal, 1987, 218 p. Consulté le 19 octobre 2009. Disponible sur http://pedagogie.cegep-fxg.qc.ca/profs/rlacroix/aCKB3W/Wth_circ/biojud/bioJud_Prevo87.htm

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site