Synthèse personnelle de Marine

       Au mois d’Octobre, les TPE ont commencé. Nous avons été dirigés par les deux professeurs suivant : Mlle Razafimahefa et Mr Gueyffier. Ils nous ont conseillé tout au long de nos recherches et nous ont donc présenté ces TPE. La première étape a été de former les groupes. Je me suis directement associée avec Lisa, par affinité surtout. Mais étant donné que nous étions que deux, on nous a conseillé de se mettre avec une troisième personne car le travail est assez important. David, étant tout seul, nous a demandé de faire parti de notre groupe, nous avons donc accepté.

       Les groupes étant formé, nous avons commencé à chercher un sujet pour notre TPE. De nombreuses idées nous sont venues à l’idée pendant quatre semaines. Nous nous sommes tout d’abord intéressé à l’environnement et nous avions commencé à parler des éoliennes. Seulement, ce sujet étant trop « commun », nous avons abandonné. Nous nous sommes intéressés ensuite aux satellites puis aux différents moyens de voir le corps en transparence pour pouvoir coller aux matières imposés : mathématiques et physique/chimie. Mais au cours d’une séance nous avons discuté avec Mr Gueyffier qui nous a proposé un autre sujet : la modélisation d’une maladie. Ce sujet m’a beaucoup intéressé, car voulant faire des études dans la médecine, cela me plaisait. Seulement, nous avons commencé des recherches sur ce sujet, et nous avons abandonné une nouvelle fois. Le sujet était d’un niveau très élevé par rapport au notre. Il y avait de nombreux facteurs dont la maladie dépendait, et il nous aurait fallu, d’une part beaucoup de temps pour le présenter, et d’une autre part, beaucoup plus de temps pour le comprendre et le préparer. Nous avons donc eu du mal à trouver un sujet, puis Lisa, nous a parlé d’une série qu’elle aime beaucoup et où les personnages utilisent le luminol pour révéler des taches de sang sur une scène de crime. La séance suivante, elle nous a proposé ce sujet, nous avons tous les trois beaucoup aimé et nous sommes parvenus à trouver une problématique : « Peut-on tromper le luminol ? ». Mais, après réflexion et conseils de Mr Gueyffier, ce sujet nous a paru trop axé. Nous avons donc décidé d’élargir ce sujet sur un thème moins centré : la police scientifique. Après de nombreuses recherches nous avons trouvé une problématique : « Comment la police scientifique réussit-elle à retrouver un suspect grâce à une scène de crime ? »

       Une fois notre sujet trouvé, et la problématique dégagée, nous avons commencé petit à petit nos recherches. Nous nous sommes tout de suite mis d’accord sur la répartition des différentes parties. Lisa, elle qui a trouvé l’idée du luminol et donc du sang, à voulu s’en occuper. Moi, j’ai préféré la partie sur l’ADN, étant donné que nous étions en train de l’étudier en SVT et que cela m’intéresse beaucoup. David, lui, s’est tout de suite proposé pour la partie sur les empreintes. Il n’y a donc pas eu de problèmes à ce niveau-là. Nous avons ensuite fait nos recherches chacun de notre côté, tout en se réunissant tous les lundis matin, dans le cadre du lycée et de nos deux heures de TPE, pour faire le bilan de nos recherches tous les trois. Chacun de nous trois avait sa partie, mais s’intéressait cependant aux autres parties. Dans la suite de mes recherches, j’ai voulu faire une expérience.  J’ai alors demandé à Lisa de m’aider. Nous sommes donc aller chez elle car nous pouvions le faire chez nous parce que les produits n’étaient pas dangereux. Elle m’a donc aidé, et a pris les photos de cette expérience.

       Les recherches presque terminées, nous nous sommes posé la question du support. Au début, nous nous étions dit de faire notre TPE comme tout le monde sur des feuilles blanches A4 imprimées. Puis après réflexion, nous avons voulu faire quelque chose de plus original. Nous avons cherché pendant quelque minutes et David a eu une idée : créer un site Internet. Lisa et moi, nous n’étions pas très d’accord au début. Nous avions peur de la réaction des professeurs qui nous corrigeraient. Nous avons donc posé la question aux professeurs qui nous encadraient. Ils nous ont dit que c’était une idée assez originale mais qu’il fallait cependant faire attention à la présentation. Nous avons donc longuement hésité et nous avons fini par accepter la proposition de David.

 

       Finalement, cette expérience m’a beaucoup apporté. J’ai appris le travail de groupe, que je connaissais déjà, mais sous une autre forme. Avant on m’imposé un sujet, puis je travaillais dessus. Ce sujet ne me plaisait pas toujours. Or, ici c’est nous qui avons choisi notre sujet : un sujet intéressant et instructif, mais surtout basé sur des matières que j’aime particulièrement. Mes recherches m’ont appris énormément de choses et m’ont également permis d’éclaircir des connaissances qui n’étaient pas bien acquises en cours de SVT.

      De plus, ce travail en groupe nous a permis de nous rapprocher et de travailler tout en s’amusant. Nous sommes tombés sur des sites créatifs et sur des sites d’animations. Nous avons donc pu participer, en quelque sorte, à une enquête criminelle virtuelle.

       Pour finir, au niveau des recherches, je me suis inspiré de plusieurs livres que j’ai pu emprunter au CDI. Evidemment, Internet m’a beaucoup aidé. De nombreux sites sont très intéressants. Cependant, nous aurions sûrement pu nous passer de cette source mais d’après moi, je pense que cela n’aurait pas été une bonne chose pour nous. Grâce à Internet, nous nous sommes amusés et nous nous sommes vraiment impliqués dans cette expérience grâce à des sites interactifs. Au contraire, si nous n’avions pas eu cet outil, je pense que ce travail aurait été plus ennuyant pour nous.

Pour terminer, voici la liste des principales sources que j’ai utilisé :

-          www.futura-sciences.com (site Internet)

-          La police scientifique, Arnaud Levy. (Livre)

-          http://www.centredessciencesdemontreal.com/autopsie/flash.htm (Dossier interactif)

-          La police technique et scientifique, Charles Diaz (site Internet)

-          Livre de Sciences de la Vie et de la Terre, de la 1ere Scientifique.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site